Fragiles ou contagieuses, Barbara Ehrenreich et Deidre English

A l’aune du deuxième confinement, j’ai eu besoin de renflouer ma bibliothèque féministe pour m’accompagner à travers cette période de latence. En fouillant dans les ressources des éditions Cambourakis, j’ai découvert Fragiles ou contagieuses (suite du premier ouvrage des mêmes autrices intitulé : Sorcières, sage-femmes et infirmière, une histoirE des femmes soignantes). Ce court livre, paru en 1973 trace un portrait du rapport conflictuel des femmes avec la médecine, qui les a tantôt infantilisées, tantôt ignorées. Ce livre, encore très actuel, étudie, à travers les prismes de la race et de la classe sociale, les inégalités de traitement. Surtout, c’est une ode à la réappropriation de nos corps de femmes, et ça fait du bien à lire ! ●

Ehrenreich B., English D., (1973), Fragiles ou contagieuses, Le pouvoir médical et le corps des femmes, Editions Cambourakis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :